Étiquettes

Tome 1, Twilight de Stephenie Meyer

Résumé

Isabella Swan, 17 ans, déménage à Forks, petite ville pluvieuse dans l’état de Washington, pour vivre avec son père. Elle s’attend à ce que sa nouvelle vie soit aussi ennuyeuse que la ville elle-même. Or, au lycée, elle est terriblement intriguée par le comportement d’une étrange fratrie, deux filles et trois garçons. Bella tombe follement amoureuse de l’un d’eux, Edward Cullen. Ce garçon beau comme un dieu et qui lui sauve la vie plusieurs fois a selon les Indiens le sang froid…

Attention aux hormones en ébullition…

Alors… J’ai lu ce livre, non pas en raison du buzz des films de Twilight mais parce que j’ai deux amies qui ont réussi à me persuader que JE DEVAIS LES LIRE.

Je n’ai vu aucun des films. Parce qu’en général je n’aime pas leurs adaptations cinématographiques, parce que je préfère imaginer l’apparence des personnages dont je lis l’histoire, etc. Et je dois dire que je n’imagine pas du tout Edward comme Robert Pattinson.

J’ai adoré ce tome 1. Je dois bien avouer que oui, cela a fait travailler aussi mes hormones de filles. L’histoire est romantique et souvent très sensuelle. On a le souffle coupé, les mains moites, on pousse des petits cris de victoire pour l’héroïne… Ce livre rend folle.

Mais pour moi cela reste quand même loin d’une histoire de vampire à proprement parler. C’est d’amour dont il s’agit ici avant tout. Après bien sûr, l’histoire a un fond de danger (surtout à la fin), de légendes (aka lycans et vampires quoique ce sujet est légèrement survolé)… Je ne classe absolument pas ce livre dans un « vraie catégorie fantastique ». Je trouve que les personnalités individuelles ne sont pas assez fouillées privilégiant trop fortement leurs relations (surtout l’amour unissant les deux héros). La fragilité de l’héroïne m’a laissée un peu perplexe aussi, le contraste entre les deux héros est sans doute voulu mais bon tomber à ce point là même en marchant… 

Mais les personnages ont  quand même ces petits côtés intéressants, touchants, sexy (ahhhh Edward). Sans doute le manque de détails permet une plus grande part d’imagination afin que l’on calque les personnages sur ce que l’on aimerait qu’ils soient.

Romantique mais pas sucré de mièvrerie cependant. Cela reste un ouvrage bien écrit et prenant pour peu que vous ayez une âme romantique. On a même envi de le lire encore et relire certains passages parce que même mon coeur à moi à fait boum-boum pleins de fois.