Étiquettes

,

Tome 2, L’Apprenti Epouvanteur de Joseph Delanay

Résumé

« Voilà six mois que tu es l’apprenti de M. Gregory, me dit maman. Tu as déjà été témoin de bien des événements. A présent, l’obscur t’a remarqué et va tenter de te neutraliser. Tu es en danger, Tom. Toutefois, rappelle-toi ceci lorsque tu seras un homme, mon fils, ce sera au tour de l’obscur d’avoir peur, car tu ne seras plus la proie, tu seras le chasseur. C’est pour cela que je t’ai donné la vie. »

L’Épouvanteur et son apprenti, Thomas Ward, se sont rendus à Priestown pour y achever un travail. Dans les profondeurs des catacombes de la cathédrale est tapie une créature que l’Épouvanteur n’a jamais réussi à vaincre. On l’appelle le Fléau. Tandis que Thomas et M. Gregory se préparent à mener la bataille de leurs vies, il devient évident que le Fléau n’est pas leur seul ennemi, l’Inquisiteur est arrivé…

De mieux en mieux

Le tome 1 m’avait plu, malgré les quelques défauts, je ne regrette pas de continuer la série de l’Apprenti Epouvanteur. Le tome suivant gagne en intérêt. Comme toujours façile à lire et à digérer, sans trop de descriptions interminables. Je pense que l’histoire de Tom Ward peut plaire à beaucoup de gens.

Nous voici donc en face du Fléau et de l’Inquisiteur. Le premier, le seul monstre que le Maître de Thomas n’a jamais réussi à vaincre et le second, pas un moindre monstre même s’il s’agit d’un humain.

Vraiment, je trouve l’intrigue, les personnages, les situations bien mieux. C’est directe et efficace. On ressent beaucoup mieux l’horreur ou la souffrance des gens. Le chapitre 1 nous met d’ailleurs directement dans l’ambiance. On en apprend un peu plus sur Gregory et sa famille, sur la famille particulière du jeune héro et surtout sa mère dont on se pose pas mal de questions. Tom m’est devenu attachant je dois avouer aussi malgré mes réticences des débuts.

Un bémol, le chapitre 1 semble rapide en besogne, il y a ensuite un léger essoufflement pour ensuite repartir et finir peut-être un peu trop vite ? J’ai eu un peu de mal avec le rythme de l’histoire.

Bon tome pour ma part que j’ai aimé mais pas encore savouré de façon mémorable…