Un post sans image pour vous relater ma petite histoire hier, 20 novembre, dans le Nocibé près de chez moi où je vais quand même depuis 2 ans.

J’y étais avec ma soeur pour acheter son cadeau de noël, elle veut un fond de teint. Elle a la peau grasse, j’ai une petite idée du fond de teint qui lui faut, même de plusieurs en fait.

On regarde le parure extrème de Guerlain en premier. Je  cherche une vendeuse, je dois préciser que chez Nocibé les vendeuses doivent avoir un diplôme d’esthéticienne. Je m’approche et je dis à la vendeuse que ma soeur cherche un fond de teint pour peaux grasses et qu’on aimerait commencer par voir les teintes du parure extrème…

Elle nous répond qu’il n’y a aucun soucis et là, elle teste les couleurs sur SA main à elle, même pas sur ma soeur. Et elle ajoute « Oh c’est cette teinte qu’il vous faut. » Très sûre d’elle.

Alors je demande à la vendeuse si on peut quand même tester un peu sur ma soeur pour voir la couleur ??? 
Elle nous emmène donc dans le coin maquillage avec un grand miroir et demande à ma soeur de bien vouloir s’assoir.

La professionnelle fait deux coups de pinceau sur la joue de sa victime, je signale que ça ne va pas du tout car là on doit être à au moins 3 teintes au dessus. Mais la vendeuse me répond avec son air MOI J’AI UN DIPLOME, JE SUIS ESTHETICIENNE :  « Oh mais j’ai pas fini il faut attendre que je termine »  et elle tartine tout le visage de ma soeur… 

J’attends, super patiente et c’est pas mon genre en plus, mais c’est pour ma soeur et son cadeau de noël… C’est fini. Ma soeur a le visage carotte et elle me regarde avec des yeux du caniche suppliant qui prie pour qu’on la sorte de là.

Je dis à la vendeuse que c’est TOUJOURS beaucoup trop foncé « Peut-on voir la teinte en dessous ? Et juste la tester sur la joue, ça sera suffisant. Merci. »

Et la vendeuse me répond alors « Oh mais ca fera pas beau si on enlève le fond de teint que j’ai mi sur la joue. »
« Bah de toute facon vous croyez pas que je vais laisser sortir ma soeur comme ça ? »
A la deuxième teinte, je dis « non ca va pas ».

L’esthéticienne me dit « On a pas plus clair chez guerlain ». Alors je lui dis qu’on va essayer dans d’autres marques avec des teintes claires jusqu’à trouver la bonne couleur. »
Et là, la vendeuse a dit la phrase hallucinante numéro 1 (oui il y a un numéro 2)  » Vous savez, vous vouliez guerlain absolument mais je savais que ça ferait trop foncé. »

Là, je me suis dit que je n’avais jamais entendu autant de mauvaise foi. Parce que déjà je lui ai juste dit qu’on voulait un fond de teint pour peaux grasses et qu’on voulait tester et commencer par Guerlain. Et ensuite, parce qu’elle voulait absolument finir son tartinage orange très sûre d’elle. Et maintenant, ça va être de ma faute alors que je voulais qu’elle arrête au deuxième coup de pinceau. Et sans vouloir lui expliquer son métier, elle aurait du dire « C’est trop foncé, on devrait voir autre chose ».

Et pourtant, j’ai gardé mon calme…

Je dis bon « Dior »… Et là, la vendeuse me dit « Il y a le fond de teint Nude, il n’est pas VRAIMENT pour peaux mixtes mais il est léger et naturel ». Jje lui réponds du tac ou tac avec de moins en moins de forme « Non ca va pas du tout elle va briller avec. Ce n’est pas du tout adapté pour peaux grasses, je l’ai déjà utilisé. » Et la vendeuse me fait « Ah bon…  »

Devant son hésitation, j’ai dis « Bon on va essayer Dior et Estée Lauder ils ont des teintes claires…On prend le Forever liquide et le Double Wear Light ».

Et là, truc énorme NUMERO 2. Elle sort les échantillons les posent sur la petite table et me dit « Je vous laisse essayer toutes seules, il y a les pinceaux là, les cotons là et le démaquillant là. »

Là, je me suis pas démontée j’ai dis OK. Mais quand même, elle ne finit pas la vente, encore moins le conseil ! Ca la saoule de faire son travail ou ?

Et hop, je pose mes sacs,  j’enlève mon manteau, je prends les pinceaux à fond de teint… On se prépare, deux traits sur le visage… Hop essai hop c’est pesé… Ma soeur me dit qu’on aurait du commencer par là, on aurait perdu moins de temps. Je dois avouer que déjà, elle ne voulait pas appeler de vendeuse mais que je le fasse MOI.

Et là, une autre vendeuse arrive:
« Euh je peux vous aider ? »
« Non c’est bon c’est fini, on veut ca ».

Je pourrais vous parler du fait que j’ai eu le produit dans une boîte cabossée et que j’ai demandée sans vouloir ETRE CHIANTE si je pouvais avoir une jolie boîte quand même parce que c’est un cadeau (!). Je vous passerais la tête de la première vendeuse qui se trouvait là.. Je pourrais mais je ne le ferais pas. Et je ne dirais pas non plus que j’ai eu une boîte cabossée quand même parce qu’il n’y en avait plus. Pas de geste commerciale, rien surtout après un mauvais service… Ma soeur l’a voulu quand même… J’ai TOUJOURS rien dit, même pas énervée…

Cette histoire m’a quand même travaillée toute la soirée du samedi. Je me demandais si j’avais pas rêvée…
Moi-même, j’adorerais travailler dans le conseil maquillage. Mais les cours de maquillage sont exorbitants et un diplôme d’esthéticienne ne me convient pas du tout. Mais par contre, je suis dans la vente. Et on doit finir la vente, sourire toujours… Et connaître TOUS ses produits sur le bout des doigts (ça nous est rabaché et rabaché)… Ca aussi c’est souvent un problème chez les vendeurs en parfumerie. Ils n’ont pas saisies cette notion.

Et je pense bien que même sans DIPLOME d’ESTHETICIENNE, mademoiselle j’assure mieux que vous le conseil maquillage !

Publicités