Étiquettes

,

Présenté dans un flacon dont la forme rappelle celle d’une lampe à génie, Primer Potion est une base lissante fixante de finition transparente et naturelle qui glisse d’un coup de baguette sur la peau, puis disparaît comme par magie.
Le nec plus ultra en matière de base pour une application en douceur, longue tenue et sans plis des ombres à paupières.

Il s’agit de la version « matte » du célèbre Primer Potion classique.

Formule

Isododecane,Cyclopentasiloxane,Trimethylsiloxysilicate,Disteardimonium Hectorite,Polyethylene,Triethylhexanoin,Trihydroxystearin,Isopropyl Lanolate,Sorbitan Sesquioleate,VP/Eicosene Copolymer,Talc, Dimethicone,PEG-40 Stearate,Phenoxyethanol,Synthetic Beeswax,Propylene Carbonate.

Mon test

Packaging: 4/5
Texture: 5/5
Tenue: 3/5
Application des fards: 2/5

Conclusion: 3,5/5

J’ai eu cette version mini avec ma Black Palette de la même marque. Toujours mignon, le flacon s’est doté d’un applicateur coudé afin de permettre de perdre moins de produit.

Elle est mate et surtout coloré, un beige doux qui annule les discolorations, rougeurs, petits vaisseaux de l’oeil. Pleinement satisfaite de ce côté. Malheureusement, les fards accrochent (et beaucoup plus qu’avec la version classique) un peu avec cette base. On a l’impression que c’est parfait mais on peut apercevoir des marques.

Attention à ne pas en mettre trop sinon ça file de façon horrible. Le dosage est délicat mais dans l’ensemble la tenue des fards est moins bonne que pour la version classique des bases Urban Decay.

Amusant mais pas un must have de sa trousse.