Mots-clés

,

Beaucoup d’entre vous attendait la review de cette palette et je me suis fait attendre je dois avouer.

Nommée d’après une des boutiques de Guerlain lorsqu’on l’on découvre cette palette, on est charmé par sa qualité -visuelle en premier lieu. Elle est indéniablement belle (et plus tard vous découvrirez très salissante !). Les détails sont fin, on a entre les mains une vraie pièce de luxe (qui pèse son poids). Elle impressionne tous ceux à qui vous montrez le trésor.

Dessinée par India Mahdavi, le boîtier est ciselé d’un moucharabieh au motif végétal. Le bijou s’ouvre en « deux fois », le couvercle aimanté d’abord et le miroir ensuite.

C’est une première pour moi… De dire ce que je vais dire pour une palette Guerlain. Mais les fards sont de qualités et le pinceau fourni avec aussi. J’ utilise ce dernier c’est dire !

Rien d’extravagant côté couleur, c’est un camaieu/harmonie de teinte. Une jolie déclinaison de marron/rosé parme ? Je n’arrive pas à décrire sa couleur. Mais elle met bien en valeur l’iris.

Je n’utilise pas du tout les 6 couleurs en même temps. Une, deux ou trois maxi pour un maquillage. Les couleurs vont bien entre elles mais peuvent se confondre et se mélanger si vous essayez de mettre trop de teintes ensemble sur l’oeil.

Avec la palette Guerlain, j’ai le crayon Urban Decay zero.

Pour conclure, je suis séduite. Si elle n’était pas aussi exorbitante niveau prix, j’en aurais déjà d’autres…

 

 

Publicités