Étiquettes

, ,

Issu de la collection Ete 2011 de Chanel, ce Glossimer est une vraie découverte pour moi, parce que je n’avais jamais acheté de Glossimer jusqu’ici.

J’ai vraiment hésité entre lui et la teinte « Aurore » mais ce n’est pas dit que je ne prendrais pas ce dernier non plus…

Il est beau, la teinte est un peu rose/corail.

Et ça brille ! Il y a plein de fines particules dorées et argentées qui ressortent subtilement bleu sous certaines lumières. Un joli éclat sur les lèvres mais portable en toute occasion ! On ne ressemble pas à une discogirl, ça scintille d’une façon « élégante ».

J’ai eu des gloss beaucoup plus pailleté que celui-ci mais bien plus diffiçile à porter. Et surtout, bien plus diffiçile à « supporter » sur la bouche.

En fait, je n’aime pas sentir de paillettes sur ma bouche ou d’autres trucs tout bizarre.

Qu’un gloss colle ne me dérange pas. Enfin je dis ça, mais je ne supporte pas les Juicy Tubes de Lancôme -trop de parfum, trop collant. Là, on ne sent rien sur la bouche. Ca ne colle pas et ça tient plutôt pas mal pour un produit de ce genre.

Il ne dessèche pas la bouche, n’hydrate pas pour autant mais ce n’est pas grave et ne laisse pas un effet gras.

Il n’a en plus aucun goût ni aucun parfum, un avantage certain pour moi.

La texture est toute « gélifiée » si vous comprenez ce que je veux dire. Vous pouvez en mettre juste un peu, et ajouter plus de couches. Il se superpose très très bien.

Ici, je le porte avec le Stylo yeux waterproof 47 Rose platine de la même collection, et la poudre Aurora de Dior.

J’aurais bien aimé quand même que la couleur soit plus soutenue, elle est assez transparente. Bien plus, que je ne me l’imaginais quand j’ai saisi le tube la première fois. Si vous aimez les gloss très colorés, vous serez déçues.

C’est joli, brillant, gourmand, nacré mais ça reste discret. Il y a quand même suffisament de couleur pour rehausser la bouche.

En conclusion, un très bon gloss scintillant comme je n’en avais jamais essayé. Désormais mes gloss préférés avec les Ultra addict de Dior.