Étiquettes

, ,

Je fais plein de maquillages différents pour le blog. Je teste beaucoup de produits pour donner mon avis dessus, le partager et surtout parce que j’adore tester. Le plus souvent cependant, je me maquille avec une certaine routine.

Celui qui ne me prend pas beaucoup de temps, qui met en valeur… Celui que je fais quand je n’ai pas d’idée, etc… Que je renouvelle quand même de temps en temps.

J’ai eu l’idée de vous faire un petit tutoriel du maquillage que je fais déjà depuis quelques semaines. Il est simple, pas prise de tête et très jolie pour les beaux jours !

Voilà donc, ma petite tête sans rien dessus.

Je commence donc toujours par mes yeux sans mettre ni anti-cerne, ni fond de teint, ni poudre en cas de chutes malheureuses…

J’applique avec un pinceau plat ma base pour les paupières qui est donc ici, la Too Faced Shadow Insurance. Je passe un peu le pinceau avec d’éventuels surplus de produit sous les yeux. 

Là, avec un pinceau tout bête de chez Sephora que j’aime, je balaye généreusement mon fard Shell de Bobbi Brown (Review ICI). C’est une couleur neutre, proche de ma carnation qui va me servir de base pour estomper avec plus de facilité pour un résultat bien propre. J’en mets du ras des cils jusqu’au sourcil. 

Avec un autre pinceau plat (j’aurais pu garder le précédent d’ailleurs) je vais prendre un peu du fard taupe/bronze de la palette Rajasthan de Nars (Review ICI).
J’enlève l’excédent de poudre et je tapote doucement la paupière en remontant un peu vers le creux. J’estompe les lignes avec un pinceau propre mais il n’y a presque rien à faire car c’était tout en délicatesse. 

Je prends un gros pinceau, de chez Sephora encore, et je place mes touches lumières avec la couleur beige champagne satiné du Duo Tzarine de Nars (Review ICI).

J’en mets dans le coin interne de mon oeil et un peu juste en dessous du sourcil. Mais alors vraiment un tout petit peu, par contre pour le coin interne, allez-y carrément. 

Quand tout ça c’est fait, je m’occupe enfin de mon teint. Tout du moins le début, je le fais en deux étapes. Je fais mes cernes, correcteur, poudre et mes sourcils. D’ailleurs si vous souhaitez visualiser plus en détails l’étape de mon anticerne, je vous invite à aller visualiser cet article ICI.

En ce moment, je teste l’anticerne perfection Orange/Yellow de Laura Mercier. Donc j’applique ce correcteur de couleur bien à l’endroit où mes cernes ont le plus de couleurs avec mon pinceau synthétique de voyage Laura Mercier.

Par-dessus et toujours avec le même pinceau, j’applique l’anticerne hydratant de Laura Mercier (Review ICI).

Je presse le doigt dessus pour le faire fondre sans déplacer les produits que je viens d’appliquer. 

Parfois j’applique la base Radiance de Laura Mercier (Review ICI) ou la crème teintée de la même marque avant cette étape quand je me trouve le visage terne. Je prends ensuite mon correcteur visage, le Secret camouflage de Laura Mercier (Review ICI) et avec un pinceau teint de chez Giorgio Armani je m’attaque à camoufler mes légères rougeurs sur les joues. Il en faut vraiment peu et ce pinceau m’aide bien à unifier en légèreté.

Avec mon petit pinceau synthétique propre que j’ai utilisé pour mes cernes, je prends un peu de correcteur et j’applique sur d’éventuels boutons. J’estompe au coton-tige ou avec mon pinceau Armani… 

Je poudre le tout avec la poudre libre fixante Translucent de Laura Mercier (Review ICI). Comme j’ai la peau sèche, j’utilise la Fan Brush de Laura Mercier pour déposer de la poudre en petite quantité pour la même fixation qu’avec un gros pinceau. Mon pinceau est une version miniature, idéale pour le dessous des yeux mais je n’ai aucun problème à l’utiliser pour faire tout le visage. J’ai bien envi de me prendre son grand frère quand même…

Ensuite, je fais mes sourcils. J’utilise le pinceau MAC 266, le biseauté pour remplir mes sourcils. Je suis satisfaite de leur forme mais la queue est un peu absente et ils manquent de densité. Je dessine donc une jolie pointe et je remplie la tête.

J’utilise un fard poudre personnellement, c’est le fard Grey de Bobbi Brown (Review ICI).

Je reviens à mes yeux pour les terminer. Avec le pinceau que j’ai utilisé pour mes paupières, je reprends un peu du fard taupe/bronze du duo Rajasthan et je colore le ras de cils inférieurs.

Immédiatement après, je mets sur ma waterline (l’intérieur inférieur de mes yeux) un crayon chair pour réveiller. J’utilise le crayon Chromagraphic nc15/nw20 de MAC. C’est une édition limitée mais il revient souvent dans les collections.

Cette étape, je l’effectue uniquement si j’ai un peu de temps devant moi. Pas énormément de temps mais on a besoin de gagner des secondes parfois…

J’utilise mon produit préféré en ce moment, l’Eyeliner Grow Luscious 002 Expresso de Revlon. C’est un crayon qui peut aussi bien s’estomper que tracer une ligne très façilement. Je dessine une ligne sur le ras de mes cils donc…

Avec un pinceau à embout mousse, j’estompe le trait de crayon. Je le travaille jusqu’à vraiment bien le fondre et qu’il remplisse presque uniquement les espaces entre mes cils.

Ensuite, je reprends mon pinceau avec du fard taupe/bronze de Nars et je tapote par dessus. Je repasse encore un peu de couleur sur la paupière mobile.

J’applique du mascara !

Ensuite je paufine mon teint avec mon bronzer, c’est le Diorskin Nude glow 001 Aurora sorti en édition limitée pour l’été 2011. Je l’applique avec mon pinceau 138 MAC que j’aime d’amour fou.

Ma façon d’appliquer mon bronzer au début des journées chaudes est un peu particulière (enfin je pense).

Je le mets sur les parties bombées de mon visage d’abord. Je prends du bronzer sur la pointe de mon pinceau, j’applique sur mes pommettes, je remonte vers les tempes, je reprends du bronzer et je fais pareil de l’autre côté du visage. Ensuite ce qu’il reste sur le pinceau, j’en mets sur mon front, mon nez, mon menton… Après je reprends du bronzer et j’en mets sur mon cou et mon décolleté enfin partout, je l’utilise pour unifier mon visage et mon cou parce que ce dernier est toujours super claire.

Je passe au blush, je prends un pinceau un peu fluffy que je mets dans mon blush du moment (un re-amour) le blush seconde peau Rose Blossom de Laura Mercier (Review ICI). Je fais ensuite ce que j’ai vu faire par Tom Pecheux, le directeur artistique d’Estée Lauder. Je frotte en rond mon pinceau sur le miroir du boîtier pour bien imprégner de couleur ses poils. J’enlève l’excédent en le passant légèrement sur mon bras ou sur un tissu propre et j’applique en douceur sur mes joues.  

Pour la bouche, je tourne autour de trois rouges. En premier le Colorburst Lip butter Peach parfait de Revlon et que je porte sur ce tutoriel, ensuite j’aime utiliser en ce moment le Rouge coco shine 48 Evasion de Chanel (Review ICI) ou aussi le Lip butter Pink truffle de Revlon (Review ICI).

J’espère que ce tutoriel vous plait. Si c’est le cas, n’hésitez pas à me le dire en commentaire. Si cela vous plait, je referais un autre de ce genre dès que ma routine change avec plaisir !