Étiquettes

, , ,

Voici aujourd’hui le volet n°2 de notre petite saga d’articles sur le budget maquillage/soins/etc…

Le sujet d’aujourd’hui est donc de garder un oeil averti sur sa collection, d’éviter les dupes et de ranger efficacement certains produits pour ne pas les oublier.

Des idées pour y parvenir :
– Le classeur à swatchs
– le rangement à rouges à lèvres
– Labelliser ses produits ou garder les emballages

Le classeur à swatchs

J’ai l’habitude de farfouiller internet pour regarder les couleurs des produits que je souhaite acquérir et parfois je cherche des swatchs des produits que j’ai déjà pour être bien sûr.

Voilà d’où est parti l’idée, garder ma collection bien à l’oeil pour que je puisse m’y référer d’un seul coup sans à avoir à tout déballer…

Ce classeur est pratique pour associer les fards entre eux et plus rapide quand vous cherchez une couleur en particulier si vous souhaitez recréer un maquillage à partir d’une photo.

Mon classeur contient plusieurs parties: Les vernis à ongles, fards à paupières, crayons, rouges à lèvres et gloss.

Le tout est séparé par des pochettes avec de jolies pages décoratives sur le même thèmes que ce qu’ils représentent.

Pour faire tout ça, outre un classeur, il faut beaucoup de feuilles blanches, vos produits, un crayon, du scotch et une perforatrice.

 Comme je dois remettre à jour la partie Vernis à ongles, cela tombe bien.

Vous séparez vos vernies par couleurs, pour moi c’est : blanc/noir/argenté, marron/doré, bleu, vert, rose/rouge, pêche/corail, violet/mauve. Je fais une feuille par couleur, voir plus de feuilles si vous avez une immense collection.

Je prends un long ruban de scotch et je le place sur la gauche de la feuille pas trop près du bord pour que je puisse y faire des trous plus tard.

Sur ce scotch, je vais y placer un peu de vernis. Les couleurs les unes en dessous des autres.

Puis je vais inscrire leurs noms et les marques juste à côté avec un crayon.

Rien de bien compliquer donc que tout ça.

Il faut attendre que le tout sèche et n’hésitez pas à attendre plus d’une heure même si vous sentez que c’est bon vous pouvez y aller…

Une fois que vous avez attendu un bon moment, il suffit de réunir le tout, de perforer les feuilles et de les ranger gentillement dans votre classeur.

Pour le reste du classeur la technique est pratiquement la même sauf que les produits crèmes et poudres iront sous le scotch et non plus dessus…

Donc vous prenez une feuille blanche toujours, et avec votre doigt (propre cela va sans dire) vous prélevez le produit et vous faites un point sur la feuille. Au même endroit que vous avez effectué les swatchs de vernis à ongles et toujours en triant les choses par couleur…

Sur la photo ci-dessus une page consacrée aux ombres à paupières bleues…

Vous recouvrez ensuite le tout d’une bande de scotch pour protéger les swatchs de la poussière et les empêcher de se transférer tout simplement. Et vous écrivez les noms, etc… juste à côté.

Et vous continuez pour les crayons et les rouges à lèvres…

L’astuce ici, comparé aux vernis à ongles où votre bande de scotch recouvre tout de suite la longueur de la feuille, est de ne couvrir que les swatchs que vous faites afin de pouvoir ajouter des références par la suite.

Voilà plus d’un an que j’ai commencé ce classeur et je n’ai eu aucun soucis d’altération de couleur ou de quoi que ce soit. Le classeur restant fermé et les swatchs à l’abri de la lumière.

Le rangement à rouge à lèvres

L’idée ici est trouvable sur de nombeaux blogs déjà. Et pour le mien, je me suis inspirée du tutoriel du blog de A-Muse.

J’aime avoir les noms des rouges à lèvres que je possède bien en vue. Donc je les range à la verticale dans une petite boîte aménagée.

Il faut donc une boîte, ici il s’agit d’une boîte Joliebox (j’ai eu les deux premières box, je ne suis pas abonnée et n’en achète plus). Vous pouvez prendre une boîte à chaussures également, peut importe.

Il faut aussi une paire de ciseaux, un crayon et des feuilles cartonnées assez rigides mais fines.

Vous découpez des bandes en veillant bien à ce que la hauteur des bandes ne dépassent pas la hauteur de ladite boîte. Avec un crayon vous tracez des lignes verticales tous les 2,2 cm, de la largeur de vos rouges à lèvres en fait.

Avec un ciseau, vous allez entailler en suivant les lignes et en allant jusqu’à la moitié de la hauteur de la bande. Faites deux fines entailles au ciseau, de part et d’autre de votre trait pour obtenir une lamelle et détachez là d’un coup sec. Vous avez ainsi un petit espace…

Vous allez avoir deux longueurs de bandes, celles équivalentes à la largeur de votre boîte et celles équivalentes à la longueur de votre boîte. Donc pour moi, 5 bandes de 18,5 cm avec des entailles tous les 2,2 cm et 7 bandes de 13,5 cm avec des entailles tous les 2,2 cm.

Ensuite vous prenez une bande de 18,5 cm, entailles vers le haut, et une bande de 13,5 cm, entailles vers le bas, et vous glissez les entailles entre elles…

Une fois toutes les bandes entrecroisées, la structure tient toute seule.

Vous remarquerez qu’un côté est plus grand… Faute à la taille de la boîte par rapport aux rouges à lèvres. Mais j’y mets mes rouges à lèvres les plus encombrants, comme les rouges automatiques de Guerlain qui ont un système d’ouverture qui glisse sur le côté.

Vous n’avez plus qu’à la ranger dans la boîte et mettre vos rouges à lèvres dedans !

Et vous extasiez de la place que vous avez encore pour la remplir… Ou pas.

Vous pouvez aussi dans la même idée de garder tout sous les yeux. Prendez des boîtes transparentes Muji, par exemple, qui s’ouvre par tiroir et ranger les rouges à lèvres bien à plat et étiquettes vers vous pour voir les noms.

Source: Elleandblair.com

Labelliser ses produits

Je vous ai déjà fait part de ma lubie d’avoir le nom des produits sous les yeux et cela devient indispensable quand on commence par exemple à avoir plusieurs produits du même type, comme plusieurs palettes Nars ou Dior par exemple. Et je ne vous parle même pas de mon amour d’avoir tout ranger en rang d’oignons…

L’idéal est de garder l’emballage. Un peu fastidieux pour attraper le produit (encore que…) mais vraiment pratique pour garder les palettes bien rangées et surtout avoir le nom direct sous les yeux. car les noms des palettes sont inscrits en général sur la tranche de la boîte en carton. Pas besoin de toutes les sortir pour regarder leurs étiquettes derrière ou de les ouvrir toutes pour voir leurs couleurs.

Sinon quelque chose que j’a vu sur plusieurs blogs dont A fleur de peau et que je compte faire bientôt: Les labelliser avec une étiqueteuse que vous pouvez trouver façilement dans les magasins de matériel de bureau. C’est tellement beau, tout bien ranger ! 

Source: Cafemakeup.com

Voilà donc pour ce volet de rangements et de swatchs. En espérant qu’avez tout ça vous n’ayez plus d’excuses pour tenir tout bien en ordre et pour ne pas avoir 10 fois la même couleur !

Prochain article : Faire ses comptes, planifier avant de céder à la tentation, différents moyens pour budgétiser…

Articles de la même série:
Son budget bien à l’oeil #1 Etat des lieux
Son budget bien à l’oeil #3 Savoir compter