Étiquettes

, , , ,

J’ai profité d’une vente privée John Frieda pour prendre deux produits de la gamme Go blonder. Je voulais donner un coup de peps à ma couleur en douceur et rééquilibrer mes aventures capillaires des deux dernières années.

Le concept m’a séduite car je préfère l’idée d’arriver à me débrouiller seule que de revoir un coiffeur. Ou plutôt avant de revoir un coiffeur, je voulais vérifier par moi-même deux ou trois petites choses.

J’aime bien voir un peu de ma couleur naturelle… Donc je voulois voir si un dégradé de blond m’irait mais je voulais vraiment le faire en plusieurs fois. Je voulais pouvoir dire stop, c’est bon j’ai atteint ce que je veux. C’est l’été, j’avais aussi besoin « d’un coup de frais ».

Donc dans la gamme, j’ai pri le shampooing et surtout le spray éclaircissant. Ce dernier est complètement indispensable, c’est vraiment lui qui va éclaircir les cheveux. Après pour l’accompagner, prenez le shampooing ou l’après-shampooing mais au moins l’un des deux.

Le shampooing est agréable d’utilisation et se rince bien. L’odeur n’a rien de désagréable ni de super marquante. Il est blanc/jaune et il n’en faut vraiment pas beaucoup pour faire toute la chevelure. Mes cheveux sont fins mais ils sont très longs. D’ailleurs, je n’ai jamais atteint cette longueur auparavant, je suis assez fière de moi. Bref.

Il n’alourdit pas mes cheveux et ils sont propres. De bons points pour lui.

Le spray maintenant… Il s’applique sur cheveux humides avec des gants. Vous devez protéger vos vêtements. Donc, je vaporisais aux endroits voulus sur les cheveux disciplinés avec un gros peigne. Je brossais après pour bien répartir et je séchais mes cheveux avec un sèche-cheveux. Ce spray en plus d’être éclaricissant est thermo-protecteur, très pratique. Il texturise le cheveu, je trouve. L’effet est bizarre mais pas désagréable. Les cheveux sont doux et se coiffent façilement grâce à lui.

Sachez que normalement pour utiliser ce produit vous devez être blonde. Je me considère comme châtain clair de base mais les coiffeurs me disent Blonde cendrée. Allez comprendre…

J’ai utilisé le spray en tout 8 fois et je viens de décider que le résultat me plaisait beaucoup comme cela. Le spray n’est pas encore vide et pourtant j’ai cru que j’allais le tuer très vite. J’utilise le shampooing de temps en temps en « booster » et je verrais pour l’entretien du dégradé. C’est parti pour les preuves en images !

Avant Go blonder:

Vous voyez clairement donc, j’ai trois couleurs dans mes cheveux. Sur le sommet de la tête ma couleur naturelle. Au milieu du blond rattraper grâce à une colo maison. Et en bas, la coloration d’un coiffeur qui a du mal à accrocher les couleurs, je ne sais pas pourquoi.

Après trois utilisations:

Je n’ai rien dit à personne et les gens se sont aperçus que j’avais fait « quelque chose ». Est-ce que je suis allée chez le coiffeur ? Non.

J’ai une seule fois, vaporisé sur toute ma tête. Les deux autres fois de mes oreilles jusqu’aux pointes.

Après six utilisations:

J’ai forcé la dose sur les pointes. Je voulais harmoniser le bas et le milieu qui initialement n’était pas trop en harmonie.

On vient bien la différence, vous ne trouvez pas ?

Après huit essais:

Et en plus, pour les photos nous avons de l’excellente lumière !

Pour les deux dernières vaporisations j’ai concentré encore sur les pointes pour avoir un vrai dégradé et j’ai vaporisé au dessus de mes oreilles pour améliorer celui-ci.

Vous pouvez juger par vous-même avec toutes ces étapes: Le résultat est plutôt concluant pour moi.

J’ai décidé de stopper pour le moment les vaporisations du spray. Je continue de temps en temps le shampooing par contre. Je reprendrais l’éclaircissement certainement pour l’entretien.

Car oui, je continuerais à l’utiliser. J’aime beaucoup le résultat et on me complimente sur mes cheveux. J’aime bien le dégradé blond… A voir pour la suite de l’épisode !